Retour de Moise Katumbi : et s’il devenait Premier Ministre ?

Merci de partager!

Après trois années passées loin du territoire de la Rd-Congo, le président d’Ensemble pour le changement et de la coalition LAMUKA, Moise Katumbi retourne à Lubumbashi le 20 mai prochain par un vol direct. Cette annonce semble susciter le débat au sein de l’opinion publique, qui s’impatiente au sujet de la nomination imminente du premier ministre formateur du gouvernement.

Pourtant, il s’est vu être refusé l’obtention du passeport biométrique après une publication de Jeune Afrique révélant qu’il détenait la nationalité italienne, Moise Katumbi n’a obtenu son passeport biométrique que depuis l’ascension de Félix Tshisekedi à la magistrature. Après l’obtention de son passeport, il a été acquitté par la Cour de Cassation dans l’affaire de spoliation immobilière alors que le verdict rendu par le tribunal de paix de Lubumbashi le condamnait à 3ans de prison ferme. Parti en exil suite à ces différents contentieux avec la justice, Moise Katumbi rentre en homme blanchi et lavé dans toutes les affaires qu’il était accusé notamment celle de recrutement des mercenaires américains.

Eu regard aux différentes positions de proches collaborateurs de Katumbi, plusieurs questions fusent au sujet d’un probable rapprochement qui serait en train de voir le jour entre les deux personnalités à savoir, Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi.

En dépit des différentes négociations avec le Front commun pour le Congo (FCC) du président honoraire Joseph Kabila pour la désignation du prochain locateur de la Primature, Moise Katumbi pourrait être la grande surprise de FATSHI au moment où tout le monde retient encore son souffle quant à la nomination du Premier Ministre.

Et s’il devenait premier ministre dès son retour après 3 ans passé en exile ? Attendons voir.

MT


Merci de partager!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *